Michelin prépare activement son retour en moto GP pour 2016

  • Sommaire

Il y a tout juste un an, la FIM annonçait la nouvelle : Michelin remplacerait Bridgestone et deviendrait en 2016 le manufacturier exclusif du MotoGP. Depuis, la firme clermontoise n'a pas chômé et se prépare activement aux premières échéances de la compétition.

Chute michelin motogp

Nouvelle réglementations et nouvelles attentes

Dans le cahier des charges qu'elle avait soumis aux manufacturiers en 2014, Dorna Sport et la FIM imposaient l'utilisation de pneumatiques en 17" de diamètres, remplaçant les traditionnels 16,5" jusqu'ici employés. Michelin s'est appliquée à répondre à cette demande et a souligné qu'elle chercherait à améliorer les performances de ses grips sur sol sec comme sur sol mouillé, mais aussi à faire face aux grandes amplitudes de température - le GP d'Australie laissant toujours un très mauvais souvenir. En ligne de mire du Clermontois : la sécurité des pilotes ! Après une première série de tests à Valence fin 2014, le début de l'année 2015 fut intense pour Michelin qui a eu l'occasion de tester ses pneus sur les circuits de Sepang en février puis au Quatar, pour une dernière série d'essais, au cours du mois de mars. Que ressort-il de ces tests ? Que faut-il retenir pour la saison 2016 du Moto GP ?

Sepang : premières impressions

La firme Honda avait pris de l'avance en commençant très tôt sa collaboration avec Michelin. Le pilote développement Honda Hiroshi Aoyama avait marqué sa satisfaction et son "bon feeling" après avoir testé 5 pneus arrière et 7 pneus avant en Malaisie quelques semaines plus tôt. A Sepang, Michelin s'est soumis au jugement des pilotes d'essais des plus grands constructeurs. Marc Marquez, Valentino Rossi, Katsuyuki Nakasuga et Colin Edwards, ou encore Andrea Dovizioso et Andrea Iannone, pour Yamaha, Suzuki, Aprila, Ducati et Honda, ont ainsi pu les évaluer. Marqués par des chutes impressionnantes (cf l'article de crash.net), les résultats de ces tests ont été peu diffusés. Tout au plus, le manufacturier au bibendum a déclaré qu'il concentrait ses efforts sur le pneu avant, sur la robustesse et sur les questions d'usure. Nul doute qu'après ce premier constat, la série d'essai au Quatar était très attendue...

Losail : la dernière ligne droite avant la compétition

Trois journées d'essai était prévues sur le circuit de Losail au Quatar. Trois journées tests pour Michelin puisque le circuit accueillera également la première étape du championnat 2016. Malheureusement, c'était sans compter la météo et la pluie inattendue qui a perturbé la dernière journée. Malgré cela, les deux pilotes Hiroshi Aoyama et Michele Pirro, pour respectivement Honda et Ducati, ont pu tester une série de 3 pneus avant, 3 pneus arrière, slicks, ayant intégré les enseignements des essais de Sepang. Au terme des essais, c'est bien Ducati qui aura fait la plus forte impression, Andrea Iannone et Andrea Dovizioso signant les meilleurs temps, malgré la belle résistance du champion du monde en titre Marc Márquez, pour Repsol Honda. Faut-il y voir une annonce de ce que sera la saison 2016 ?

En attendant, nul doute que Michelin continue à tirer le maximum d'informations de ces essais afin de réussir son entrée en matière au Quatar en mars prochain !

 
Tarmo
Publié par 14479 le 15 avril 2015, 10:02.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Nom(Champ obligatoire)
Email(Champ obligatoire)
Email(Champ obligatoire)
Site internet ou blog
Caractères restants : 1000