Abonnement par email

Recevez les derniers articles moto de Tarmo directement sur votre adresse email.

Recevez un résumé quotidien de l'actualité moto en vous abonnant à notre newsletter.

 

Poser le genou et déhancher en moto


Préambule

Pour illustrer cet article, j'ai fait appel à Fred Chaplain (aka Deuf).

Deuf est pilote en roaster cup (3ème 600 au championnat en 2012), mécanicien et gérant des boutiques ulteambike (orientée piste) et ulteamriders (tout-terrain).

Non seulement Fred m'a fourni gracieusement de belles photos, mais il s'est aussi proposé pour relire et corriger mes bourdes.

Vous retrouverez ces précieux conseils dans la dernière partie de ce dossier sous l'intitulé "Quelques conseils d'un pilote d’expérience" (une manière élégante d'indiquer qu'il n'est plus tout jeune :P)

Poser le genou

Poser le genou et déhancher


Poser le genou, c'est la grande classe. Le rêve de tout motard débutant ayant une âme de pilote qui sommeille en lui.

Avant de me lancer dans plus d'explications, je tiens à t'avertir jeune chien fou : poser le genou est une technique de pilotage à réserver à la piste.

Lors que l'on roule sur route ouverte, l'objectif n'est pas la performance. Pour rouler en sécurité : il faut voir.

Rappelle-toi au permis, ton moniteur a dû te rabâcher une bonne centaine de fois : "Regarde loin", "La moto suit ton regard" ...

Pour poser le genou, à moins de s’appeler Jean-Claude Vandamme, il va falloir déhancher.

En déhanchant, tu vas baisser ta tête vers le guidon et ton corps vers l'intérieur du virage.

Une fois dans cette position, tu perds une bonne partie de ton champ de vision ... Et donc tu te mets en danger.

Ce petit "disclaimer" terminé, tu connais les risques : à toi de juger ;)

 
Publié par 13606 le 21 février 2013, 12:51.